🧀 Livraison offerte en Chronofresh dès 120€ d’achats 🧀

Le Beaufortain et la Tarentaise

 

Massifs montagneux préservés dans les Alpes, le Beaufortain et la Tarentaise s’étendent sur le département de la Savoie. Ils sont reliés directement par voie routière par le Cormet de Roselend, haut lieu du Tour de France, qui culmine à plus de 2000 mètres d’altitude. Ces régions sont surtout connues pour la fabrication de leur Beaufort.

vaches montagnes

Le Beaufortain et la Tarentaise, régions naturelles dans le département de la Savoie

 

Ces deux régions savoyardes au charme naturel regorgent de produits d’exception et d’activités saisonnières.

Beaufortain et la Tarentaise : localisation et informations clés

Le Beaufortain est à l’origine du nom du fromage Beaufort et se trouve aux portes d’Albertville, à une heure de Chambéry et deux heures de Lyon. Ce nom dérivé de Beaufort, chef-lieu du Beaufortain, signifie “endroit fortifié”. La Tarentaise quant à elle, est positionnée au cœur des Alpes et occupe le bassin supérieur de l’Isère.

Dans ces régions, tout est présent pour offrir aux touristes et résidents, quiétude et émerveillement. Lacs, forêts, alpages et reliefs spectaculaires font partie du panorama de ce havre de paix qui associe tradition et modernité. La Tarentaise et le Beaufortain sont deux destinations idéales pour passer des vacances dépaysantes et pour déguster les spécialités locales dont le célèbre fromage Beaufort, un des chefs-d’œuvre de la Savoie. Il est également intéressant de savoir que l’on fabrique davantage de Beaufort en Tarentaise que dans le Beaufortain.

D’autres passages routiers existent entre le Beaufortain et la Tarentaise, comme le Cormet d’Arêches, franchissable avec des véhicules à équipements spéciaux ou celui passant par la Combe de Savoie et Albertville, unique liaison entre les vallées pendant la saison d’hiver. Une multitude de passages pédestres, souvent à plus de 2000 mètres d’altitude, permettent également de passer de l’une à l’autre comme les cols de Bresson, de la Louze ou encore de la Bathie.

 

Beaufortain et Tarentaise : leurs particularités

La particularité de ces deux régions : elles sont toutes deux orientées sud-ouest et nord-est avec, à leurs extrémités, le massif du Mont-Blanc, toit de l’Europe. Le Beaufortain est la plus septentrionale des deux et domine, par le Col des Saisies, le Val d’Arly, région tampon entre la Savoie et la Haute-Savoie.

Quant à la Tarentaise, elle est contiguë de la vallée de la Maurienne, vallée montagneuse de la Savoie tournée vers la partie méridionale des Alpes. La Tarentaise et la Maurienne, en plus de la liaison par la Combe de Savoie et Albertville, sont reliées par deux cols emblématiques, également hauts lieux du Tour de France : les cols de l’Iseran et de la Madeleine. Par comparaison, le Beaufortain est plus vallonné et modeste en altitude, son point culminant étant le Grand Mont avec quasiment 2 700 mètres d’altitude. La Tarentaise présente des pentes plus escarpées et des sommets plus élevés notamment avec le massif de la Vanoise au sein du parc national du même nom et dont le point culminant est de 3 855 mètres d’altitude.

Du fait de son altitude plus modeste et d’une pluviométrie plus importante, le paysage du Beaufortain apparaît comme plus vert que celui de la Tarentaise.

 

La Vallée de la Tarentaise

La Tarentaise, haute vallée alpine où passe l’Isère, est une contrée montagneuse sur le versant occidental des Alpes. Prise entre le massif du Mont-Blanc et de la Vanoise, la Tarentaise est la province la plus élevée de Savoie. La Tarentaise, au carrefour des grands cols alpins, offre des vues spectaculaires sur le versant italien du Mont-Blanc.

Elle est connue pour ses grandes stations de ski et ses trois immenses domaines skiables : 3 Vallées, Paradiski et Espace Killy. Avec ses 400 000 hébergements touristiques et ses stations de sport d’hiver, la Tarentaise est considérée comme l’une des plus grandes vallées touristiques au monde. Elle est avant tout un territoire rural et agricole, se basant principalement sur l’élevage laitier et ses alpages. Des industries se sont également développées en fond de vallée en liaison avec le potentiel hydroélectrique.

Elle offre une riche palette d’activités et il est possible de s’y rendre été comme hiver afin d’admirer ses magnifiques paysages et ses lacs, notamment ceux situés dans le Parc National de la Vanoise. Certaines de ses stations sont d’ailleurs reconnues par le label Patrimoine du XXème siècle. La Tarentaise, tout comme le Beaufortain, est classée Pays d’art et d’histoire.

Le Beaufortain

Le Beaufortain s’étend autour de la commune Beaufort-sur-Doron en région Auvergne Rhône-Alpes. Il représente près de 30 000 hectares et regorge de paysages exceptionnels. Afin de le situer précisément, le Beaufortain est limité au sud par la vallée de l’Isère, au nord-ouest par le Val d’Arly, au nord-est par le Val Montjoie et au sud-ouest par le Mont Blanc. Il offre de multiples richesses naturelles grâce à sa situation géographique particulière. À l’entrée même du Beaufortain, on retrouve le col des Saisies et la vallée de la Hauteluce aux reliefs idéals pour les randonnées.

Concernant ses sommets les plus escarpés, nous pouvons citer le Grand-Mont, l’aiguille du Grand-Fond ou encore la Pierra Menta, haut lieu de la compétition de ski alpinisme du même nom. Proche du Mont Blanc, de la vallée Tarentaise et de la Vanoise. Les massifs intra-alpins du Beaufortain ont une altitude moyenne de 1 700 mètres et sont reconnus comme étant parmi les plus enneigés des Alpes. On y recense d’ailleurs de nombreuses espèces animales caractéristiques telles que l’aigle royal, la marmotte ou le chamois.

Rattaché à la Communauté d’Agglomération Arlysère depuis 2017, le massif du Beaufortain regroupe quatre communes : Arêches-Beaufort, Hauteluce, Queige et Villard-sur-Doron. Les habitants mettent en avant la douceur de vie offerte par ce territoire ainsi que sa beauté.

La Tarentaise et le Beaufortain : royaume de l’énergie renouvelable

En répondant aux besoins de 3 500 000 habitants, soit près de 8 fois la population savoyarde, la Savoie est le premier département français producteur d’énergie hydroélectrique. Le Beaufortain et la Tarentaise contribuent d’une manière importante à cette production.

Dans le Beaufortain, on constate la présence de 9 centrales hydroélectriques et 4 barrages dont le plus connu est celui de Roselend. Quant à la Tarentaise, elle dispose de 19 centrales hydroélectriques et 4 barrages dont le plus connu est celui de Tignes.

 

L’histoire du Beaufortain et de la Tarentaise

La Tarentaise tout comme le Beaufortain possèdent des histoires longues de plusieurs millénaires.

Histoire du Beaufortain

Pendant l’Antiquité, le Beaufortain était occupé par les Ceutrons. Ces derniers dominaient les principaux cols des Alpes. Plus tard, les Ceutrons ont cédé leur place aux Romains. La Centronie devient alors la province des Alpes grecques puis Alpes grées.

Entre le Xe et le XIe siècle durant la période médiévale, le Beaufortain appartenait au royaume de Bourgogne. Ce sont les Sires de Beaufort qui, dès la fin du Xe siècle, contrôlaient la vallée. À partir du XIe siècle, ils ont laissé leur place aux barons de Faucigny, qui en plus de dominer le Beaufortain, géraient également la vallée de l’Arve, le Val d’Arly et Flumet.

En 1815, après la restauration de la Savoie, l’ensemble du massif est intégré à la nouvelle province de Haute-Savoie. Cette circonscription disparaît en 1860 à partir du moment où le duché de Savoie se voit annexé par la France du Second Empire. Le Beaufortain fait dès lors partie du nouveau département de la Savoie et l’ancien mandement de Beaufort se transforme en canton de Beaufort-sur-Doron.

Ce n’est qu’à partir du XXe siècle que le tourisme se développe dans toute la zone. Les premiers hôtels font alors leur apparition tout comme les stations de ski. Quelques années plus tard, différentes compétitions de ski ont même lieu à Arêches, Beaufort ou encore Hauteluce, ce qui dynamise la charmante région que nous connaissons aujourd’hui.

Histoire de la Tarentaise

Quant à la vallée de la Tarentaise, avant d’accueillir les skieurs et touristes dans ses stations, elle a vu son patrimoine évoluer au fil des siècles. L’arrivée des premiers occupants de la Tarentaise remonte à l’an 15 avant notre ère où elle est devenue le chef-lieu des Romains des Alpes Grées.

Finalement, la Tarentaise tout comme le Beaufortain, a été une région favorisée au cours de son histoire. De nos jours, le territoire de la Tarentaise constitue le plus gros bassin touristique hivernal au monde et l’un des plus grands domaines skiables.

Le patrimoine culturel de la Tarentaise est riche, notamment au niveau de ses spécialités culinaires et de ses traditions. La Tarentaise est d’ailleurs le lieu principal de production du célèbre fromage Beaufort. Il est possible de découvrir tout l’univers de ce fromage en visitant la coopérative laitière de Moûtiers.

 

Les produits du terroir obtenus grâce à la richesse des pâturages de la région

 

Le patrimoine gastronomique de la Tarentaise et du Beaufortain est riche de par leurs situations géographiques et produits cultivés.

 

Le Beaufortain

Outre ses paysages, le Beaufortain est également apprécié pour ses produits du terroir. Ces derniers sont nés grâce au savoir-faire des agriculteurs de la région et par le biais de la richesse des pâturages.

 

Beaufortain et fromages

Le Beaufortain est d’abord connu pour sa filière laitière, notamment avec son célèbre Beaufort, dont le nom résulte du village du même nom. Ce fromage à pâte pressée et cuite a obtenu une Appellation d’Origine Contrôlée depuis 1968. Il s’agit, en quelque sorte, de l’emblème de cette région montagnarde. L’imposant cahier des charges dont il découle témoigne de sa grande qualité. C’est un fromage produit uniquement à base de lait des vaches de races Tarentaise (« Tarine ») et Abondance, dont l’alimentation est essentiellement à base de foin ou d’herbe pâturée.

D’autre fromages sont également fabriqués en Beaufortain comme le Grataron, fromage de chèvre à pâte molle ou le Brebis du Bersend, tomme au lait de brebis et diverses tommes locales que ce soit au lait de vache mais également au lait de de chèvre ou de brebis.

La fabrication de tommes fait partie de la culture ancestrale locale, beaucoup des ascendants des agriculteurs actuels ont tous été « paysans/fromagers » et fabriquaient de la tomme en dehors de la période d’alpage au cours de laquelle était fabriqué le beaufort ou plutôt des fromages comparables portant des noms différents en fonction de l’endroit où ils étaient produits.

 

La Tarentaise regorge elle aussi de nombreux produits de qualité

En ce qui concerne la Tarentaise, nous retrouvons des produits similaires, notamment le Beaufort produit en plus grande quantité dans cette région.

D’autres fromages sont également fabriqués en Tarentaise comme  le Persillé de Tignes, fromage de mélange lait de chèvre/lait de vache à Pâte Persillée, le Bellachat, fromage de chèvre à pâte molle et comme en Beaufortain, diverses tommes locales que ce soit au lait de vache mais également au lait de chèvre ou de brebis, la fabrication de tommes faisant partie, comme en Beaufortain, des usages locaux ancestraux.

 

Autres produits phares du Beaufortain et de Tarentaise

Outre les fromages, la viande détient également une forte importance. Particulièrement la viande du Beaufortain et celle de Tarentaise, issue de viande de race « Tarine » (Tarentaise) ou Abondance, les charcuteries et salaisons comme les diots et pormoniers (saucisses de porc locales) et le miel de montagne au goût particulier de la riche flore des montagnes savoyardes confectionné par les nombreux apiculteurs locaux.

Les rioutes (recette traditionnelle de brioche) sont également typiques, sans oublier les crozets (pâtes alimentaires locales de petite taille), la liqueur de génépi (appelé aussi génépi) issue de la plante du même nom cueillie en altitude dans les deux contrées. Tous ces produits entrent également dans la constitution de ce terroir riche et particulièrement goûteux.

S’ils ne sont pas fabriqués ni en Tarentaise, ni en Beaufortain, vous y trouverez aussi tous les fromages de Savoie comme la raclette de Savoie, le reblochon, l’emmental de Savoie, l’abondance, etc.

Tous ces produits, notamment le Beaufort, sont disponibles dans les douze magasins de la Coopérative Laitière de Moûtiers situés en Tarentaise et dans ses quatre magasins situés dans les bassins albertvillois et chambériens.

 

Activités et visites dans le pays du Beaufort et dans la vallée de la Tarentaise

 

En vacances dans le Beaufortain ou dans la région de la Tarentaise, vous pouvez préparer un programme complet et enrichissant : randonnées, visites, dégustations ou encore des activités sportives.

Vous pouvez ainsi vous plonger au cœur de la gastronomie de ces régions en allant à la découverte des secrets de fabrication du Beaufort en visitant notre coopérative laitière à Moûtiers en Tarentaise.

Quant au Beaufortain, c’est une région animée vous proposant de multiples divertissements : fête du Beaufort, Ultra-Tour du Beaufortain, Fête des Saisies, Fêtes des costumes, etc.

Concernant les sorties extérieures, les possibilités sont nombreuses, que ce soit dans le Beaufortain ou en Tarentaise : canyoning, équitation, VTT, randonnée, vélo, etc.

Les passionnés de sport d’hiver seront comblés : ski alpin, snowboard, yooner, raquettes ou même ski de fond, en hiver il est tout aussi agréable de séjourner dans ces régions.

Le Beaufortain tout comme la Tarentaise, séduisent inévitablement par leurs paysages et richesses naturelles. Spécialités locales, activités sportives et culturelles, ces lieux conviennent parfaitement pour des séjours en été comme en hiver.

Vous trouverez également de nombreuses activités en Tarentaise. Vous pouvez vous promener dans le centre historique de Moûtiers en faisant des détours dans les musées ou encore vous rendre à la cathédrale St-Pierre. Si elle n’est pas baroque, vous trouverez en Tarentaise et Beaufortain de nombreuses églises baroques en suivant « les chemins du Baroque ».

À Moûtiers, son parcours de Street Art, composé d’une trentaine de fresques, vous conduira immanquablement à notre Coopérative. Vous pourrez y admirer deux fresques et faire une pause pour, non seulement visiter notre coopérative et découvrir les secrets du fromage Beaufort, mais également pour faire le plein de bons produits de Savoie.

 

 

    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique
      Calculer les frais de transport